•  

     

    Colm Wilkinson   2012 -

     

    Colm Wilkinson 2012 -

     

     

    "The Little Drummer Boy" (à l'origine connu sous le nom "Carol of the drum») est une chanson populaire de Noël écrite par le compositeur américain de musique classique et professeur Katherine Kennicott Davis en 1941.  Elle a été enregistrée en 1955 par les Trapp Family Singers et par la suite popularisée par un enregistrement 1958 par la Chorale Harry Simeone . Cette version a été réédité avec succès depuis plusieurs années et la chanson a été enregistrée plusieurs fois depuis par de nombreux chanteurs , on peut citer Johnny Cash , Johnny Mathis,Joan Baez , Steve Wonder ... etc

    Live Audio  2002 - Le petit garçon au tambour ... The Little Drummer Boy

     

     

    Live audio  Colm Wilkinson  en public  2012 lors de sa tournée de Noël

     

     

    Come they told me
    Pa rum pum pum pum
    A new born King to see,
    Pa rum pum pum pum
    Our finest gifts we bring
    Pa rum pum pum pum
    To lay before the King
    Pa rum pum pum pum
    Rum pum pum pum
    Rum pum pum pum
    So to honor Him
    Pa rum pum pum pum,
    When we come.

    Little Baby
    Pa rum pum pum pum
    I am a poor boy too,
    Pa rum pum pum pum
    I have no gift to bring
    Pa rum pum pum pum
    That's fit to give our King
    Pa rum pum pum pum
    Rum pum pum pum
    Rum pum pum pum
    Shall I play for you!
    Pa rum pum pum
    On my drum.

    Mary nodded
    Pa rum pum pum pum
    The ox and lamb kept time
    Pa rum pum pum pum
    I played my drum for Him
    Pa rum pum pum
    I played my best for Him
    Pa rum pum pum pum
    Rum pum pum pum
    Rum pum pum pum
    Then He smiled at me
    Pa rum pum pum pum
    Me and my drum.

     

    Venez ils m' ont dit, pa rum pum pum pum
    Voir un nouveau né Roi , pa rum pum pum pum
    Nos plus beaux cadeaux  nous apportons, pa rum pum pum pum
    Pour déposer devant le roi, le rum pum pum pa pum,
    pum pum pum rum, le rum pum pum pum,

      Pour l'honorer, pa rum pum pum pum,
    Quand nous arriverons.

      Petit bébé, pa rum pum pum pum
    Je suis un pauvre garçon aussi, pa rum pum pum pum
    Je n' ai aucun cadeau à te faire, pa rum pum pum pum
      Digne d'être donné à  un roi, pa rum pum pum
    pum pum pum rum,  rum pum pum pum,

      Jouerais-je pour toi, pa rum pum pum pum,
    Sur mon tambour?

    Marie a incliné la tête, pa rum pum pum pum
    Le bœuf et l'agneau ont tenu le temps, pa rum pum pum pum
    J' ai joué sur mon tambour pour lui, pa rum pum pum pum
    J' ai joué de mon mieux pour lui, pa rum pum pum pum,
    pum pum pum rum, le rum pum pum pum,

    Puis Il m'a sourit, pa rum pum pum pum
    A moi et mon tambour.

      

    Version  française

    L'enfant au tambour  adaptation Georges Coulonges- 1960

     

    Première interprétation 1960 - Les Barclay 

     

     

    Interprétation  Nana Mouskouri - 1965

     

     

     

    L'enfant au tambour adaptation par Sacha Distel - 1967

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Whiskey In The Jar version Colm Wilkinson version française Joe Dassin

    « Whiskey in the Jar » est une célèbre chanson traditionnelle irlandaise. Elle parle d'un bandit de grand chemin officiant dans les montagnes des comtés de Cork et de Kerry qui est trahi par celle qu'il aime. Il s'agit de la chanson irlandaise la plus jouée dans le monde. Des groupes tels que The Dubliners, The Pogues et Peter, Paul and Mary, entre autres, l'ont enregistrée sur l'un de leurs albums. Cette chanson fut aussi réécrite dans une version rock par le groupe irlandais Thin Lizzy, laquelle version fut ensuite reprise par U2, Grateful Dead, Pulp, Metallica et Nolwenn Leroy.

     

    Live 2010

     

    Album 2010

     

    « Whiskey in the Jar » est le conte d'un bandit de grand chemin qui, après avoir volé un officier militaire ou gouvernemental corrompu (for you are a bold deceiver), est trompé par une femme prénommée Jenny ou Molly ; dont le statut de femme ou de bien-aimée du protagoniste n'est pas clair. Plusieurs versions de la chanson prennent place à Kerry, Kilmagenny, Cork, Gilgarra Mountain, Sligo ou dans d'autres localités d'Irlande. Habituellement, le narrateur de la chanson ne se nomme pas, laissant ainsi le privilège d'être personnifié aux seuls officiers anglo-irlandais (Captain Farrell/Colonel Pepper) et femme ayant trompé le bandit (Jenny/Molly). Aucun de ces deux personnages n'aident d'ailleurs à dater la chanson. Dans certaines versions, le narrateur reste emprisonné pour son crime tandis que dans d'autres il s'échappe et fuit pour poursuivre son amour de la belle vie.

     

    Version française

    Mâche ta chique 

    écrit par Jean-Michel Rivat, Maurice Fanon  1965

    Interprète  Joe Dassin

     

     


    12 commentaires
  •  

    Everything's Alright - Version  Colm Wilkinson / Rocio Banquels - Version française Anne-Marie David/ Farid Dali / Daniel Beretta - Version italienne Adriano Celentano / Claudia Mori

     

    " Everything's Alright " est une chanson où Marie Madaleine essaie de calmer Jésus avec un onguent coûteux et lui dit de ne pas s'inquiéter. Judas lui enlève la pommade et l'accuse de gaspiller des ressources qui seraient mieux servies pour aider les pauvres. Jésus rétorque en disant qu'il y aura toujours de la pauvreté dans le monde et qu'ils ne pourront jamais aider tout le monde. 

    C'est normalement une chanson a 3 voix  Marie Madeleine , Judas , Jésus 

    Le live présenté est un duo Colm Wilkinson / Rocio Banquels du Jerry Lewis Telethon 2005

    Rocio Banquels - actrice et chanteuse mexicaine - interprétant les paroles en espagnol de Marie-Madeleine et Colm en anglais celles de Judas puis Jésus

     

     

     

     

    Version française

    Adaptation par Pierre Delanoë

    Tout ira bien  1972

      Anne-Marie David/ Farid Dali / Daniel Beretta

     

     

     

     

    Version italienne 

    Stringimi a te (1974)

    Adriano Celentano / Claudia Mori 

     

     

     

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires