• Victor Hugo en chanson

     

    Poésies du grand Victor Hugo en chansons  !

    Bonheur de mots en musique . 

     

     

     

  •  

     

     

    Aimer c'est plus que vivre

     

     

     

     

     

    Hommage a un chanteur Gérard Berliner que j'aimais énormément, mort dans une quasi indifférence médiatique un 13 octobre de l'année 2010 .

    Tout le monde se souvient bien sûr de Louise .

    Mais c'est surtout dans les années 90 "qu'il rencontre « l'homme de sa vie », Victor Hugo" : il se passionne pour son œuvre et ses idées humanitaires (abolition de la peine de mort, droits des femmes et des enfants).

    C'est avec les conseils d'Alain Decaux et après que Gérard Louvin lui a confié l'écriture du spectacle Hugo illumine Paris, présenté sous la tour Eiffel le 14 juillet 2002 pour fêter le bicentenaire de la naissance du poète, que lui vient l'idée de monter un spectacle mi-chanté, mi-théâtral, Mon alter Hugo, son évocation personnelle de la vie de Victor Hugo qu'il présentera durant plusieurs saisons. Il tourne également avec un spectacle en hommage à Serge Reggiani. On le revoit à l'occasion de certaines émissions télévisées et ses spectacles attirent toujours autant de spectateurs. Il est nommé Molières 2006  dans la catégorie Molière du spectacle musical pour Mon alter Hugo.

    À propos de ce spectacle, Alain Decaux dit : « Enfin, Hugo retourne entre les mains d’un homme du peuple. »

     

     Aimer c'est plus que vivre 

    Paroles : contraction de deux poèmes de Victor Hugo dont « Demain dès l’aube » composé en souvenir de la disparition tragique de Léopoldine Hugo qui s'est noyée dans la Seine le 4 septembre 1843, avec
    son mari.  Elle avait à 19 ans et   et « A Villequier »

    Musique : Gérard Berliner

     

    Aimer c'est plus que vivre

     

     

     

    Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne
    Je partirai vois-tu, je sais que tu m’attends
    J’irai par la forêt, j’irai par la montagne
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.
    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
    Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit
    Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées
    Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit
     
    Aimer c’est plus que vivre, Aimer c’est plus que vivre.
     
    Maintenant, ô mon Dieu ! Que j'ai ce calme sombre
    De pouvoir désormais
    Voir de mes yeux la pierre où je sais que dans l'ombre
    Elle dort pour jamais ;
     
    Je ne regarderais ni l’or du soir qui tombe
    Ni les voiles au loin descendant vers un fleuve
    Et quand j’arriverais je mettrais sur ta tombe
    Un bouquet de primevères et de bruyères en fleur
     
    Aimer c’est plus que vivre, Aimer c’est plus que vivre
     
    Laissez-moi lui parler, incliné sur ses restes
    Le soir quand tout se tait
    Comme si dans la nuit rouvrant ses yeux célestes
    Cet ange m’écoutait !
    Aimer c’est plus que vivre Aimer c’est plus que vivre.
    Maintenant, ô mon dieu ! que j’ai ce calme sombre
    De pouvoir désormais
    Voir de mes yeux la pierre où je sais que dans l’ombre
    Elle dort pour jamais
    Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
    Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur
    Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleurs…
    Aimer c’est plus que vivre Aimer c’est plus que vivre.
    Laissez moi lui parler, incliné sur ses restes
    Le soir quand tout se tait,
    Comme si dans la nuit rouvrant ses yeux célestes
    Cet ange m’écoutait !
    Aimer c’est plus que vivre Aimer c’est plus que vivre.
    Maintenant, ô mon dieu ! que j’ai ce calme sombre
    De pouvoir désormais
    Voir de mes yeux la pierre où je sais que dans l’ombre
    Elle dort pour jamais
    Voir de mes yeux la pierre où je sais que dans l’ombre
    Elle dort pour jamais
    Aimer c’est plus que vivre Aimer, c’est plus que vivre.

     

     

    Yahoo! Pin It

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique