•  

     

    Ted Kennedy et Colm Wilkinson

    Ted Kennedy et Colm Wilkinson 

     

     Dans une interview de 2011 au National Post et au Irish Independant Colm a parlé longuement de leur rencontre et de leur amitié

    http://arts.nationalpost.com/2011/08/10/colm-wilkinson-in-concert-stories-and-beyond/

    http://www.independent.ie/irish-news/actor-honours-old-friend-ted-kennedy-26626079.html

     

     

    Interview 2011 

    Assis dans un fauteuil de ce pub à Toronto ,où tout le monde le connaît, un café à la main  , il raconte quelques anecdotes en imitant différentes voix de Barack Obama, ses enfants et Ted Kennedy auquel l'album Broadway And Beyond est dédié .

    This album is dedicated to the memory of

    my dear friend Senator Edward M. Kennedy .

     

    "Jean Kennedy Smith , ambassadrice des US en Irlande et sœur de John,Robert et Ted , est venue me voir à Londres et vit "Les Misérables" en 1985

     Lorsqu'elle est repartie aux USA elle demanda au directeur du Kennedy Center de Whashington de me faire venir . Cela se fit en 1986 ,  lorsque Ted vint me voir en coulisse , nous nous lièrent d'amitié immédiatement .

    L'année suivante  Ted accepta en mon nom un prix ce qui le fit rire car comme il dit " c'est assez inhabituel qu'un sénateur américain accepte un prix au nom d'un chanteur irlandais pour une comédie musicale inspirée d'un des plus grands romans français et produite par des anglais " .

    On a passé quelques vacances ensembles ,il m'embarquait sur son voilier au large de Cap Cod et pour moi plus simplement je l'ai emmené en voyage en Irlande où Ted passait son temps à chanter en particulier "Sweet Rosie O'Grady" .

    Ted organisait de multiples concerts privés pour des collectes de fonds pour divers organismes humanitaires , et j'étais la plupart du temps là et un de mes meilleurs souvenirs c'est lors d'une de ces soirées où une personne dans la salle a offert 

    5 000 $ pour que Ted chante ce qu'il fit en me tirant par le bras pour faire un duo . 

     Il n'arrêtait pas de rire en se rappelant l'anecdote de mes enfants ... nous étions en train de dîner au Capitole ; Ted , l'ambassadeur de Russie ,Simon et Sarah mes 2 derniers et moi -même . Mes enfants ont commencé à se chamailler sur ce qu'ils voulaient mangé , un truc de hamburger avec frites sans frites pototoes ou pas , Ted est parti dans un fou rire il faut dire qu'ils en étaient venu à se taper avec les menus  . 

     Puis Ted utilisa tout son savoir diplomatique , une sorte d'organisation d'un traité . La tête de mes enfants quand il intervint avec l'ambassadeur de Russie . Ils se réjouirent tous les deux de leur réussite pour "ce traité" . 

     La dernière fois que je l'ai vu c'est pour son anniversaire ,ses 77 ans , je lui ai chanté "Sweet Rosie O'Grady" avec le Président Obama dans le public ,  il était si frêle , si fragile , nous sommes arrivés , il s'est levé et il a commencé à chanter "Dieu au plus haut"

    L'intervieweur précise que la voix de Wilkinson se mit à trembler , il porta un doigt à sa bouche et dit en retenant sa respiration

    "Je suis désolé" .

    J'ai pensé à lui quand le Parti Républicain a pris le siège du Sénat qu'il occupait et  JFK avant lui pour le Parti Démocrate.

    Il aurait été terriblement bouleversé  car cela ne va pas faciliter les choses pour les réformes d'Obama en matière de santé . 

    [ Colm chanta une dernière fois pour Ted Kennedy lors des cérémonies pour ses funérailles , il chanta "When  Irish Eyses Are Smiling " Quand les yeux d'un irlandais sourient "  ] .

      

     

    Jackie Kennedy, Colm Wilkinson, John F. Kennedy Junior

    Jackie Kennedy , Colm Wilkinson, John F.Kennedy Junior

     

    A l'anniversaire de Ted Kennedy

    Président Obama

    Président Obama  

    Ted Kennedy ... son ami .

     

     


    6 commentaires
  • Un peu de Gershwin

     

     

     Porgy And Bess  est un opéra composé par George Gershwin sur un livret d'Ira Gershwin et de DuBose Heyward, adaptation du roman Porgy, écrit par DuBose Heyward. De ce roman, Heyward et sa femme Dorothy ont tiré en 1927 une pièce de théâtre homonyme.

    Musicalement, Porgy and Bess réussit une synthèse innovante entre les techniques orchestrales européennes, le jazz américain et la musique populaire.

    L'opéra dure un peu plus de trois heures et quart.

    Porgy and Bess raconte l'histoire de Porgy, un mendiant noir estropié vivant dans les taudis de Charleston, en Caroline du Sud, qui tente de sauver Bess des griffes de Crown, son concubin, et de Sportin’Life, un dealer qui voudrait la prostituer.

    La chanson  It Ain't Necessarily So  est normalement chantée par le personnage Sportin'Life qui est un trafiquant de drogue et qui exprime ses doutes sur plusieurs affirmations de la Bible  au travers  cette chanson .

    Plaisir musical assuré .

     

     

     

     

    It ain't necessarily so
    It ain't necessarily so
    The things that you're liable
    To read in the Bible,
    It ain't necessarily so.

    David was small but oh my
    Little david was small but oh my
    He fought big goliath
    Who lay down and dieth
    David was small but oh my.

    It ain't necessarily so

     

    It ain't necessarily so
    The things that you're liable
    To read in the Bible,
    It ain't necessarily so.

     Jonah, he lived in de whale,
     Jonah, he lived in de whale,
     he made his home in
    Dat fish's abdomen.
     Jonah, he lived in de whale.

    It ain't necessarily

    The things that you're liable
    To read in the Bible,
    It ain't necessarily so.

    To get into heaven,
    don't snap for a second

    Live clean forget your faults 

    I take the gospel
    whenever it's possible
    But with a grain of salt

    Methuselah lived 900 years
    Methuselah lived 900 years
    Who calls that livin'
    When no gal will give in
    To no man what's 900 years

    I'm preachin' dis sermon to show,

    It ain't nece-ain't nece
    Ain't nece-ain't nece
    Ain't necessarily ... so !

    traduction 

     

    Ce n'est pas nécessairement ainsi ( vrai - juste)
    Ce n'est pas nécessairement ainsi
    Les choses que tu peux avoir lu dans la bible
    Ce n'est pas nécessairement ainsi

    Le petit David était petit, mais oh la!
    Le petit David était petit mais oh la!
    Il a combattu le géant Goliath qui s'est effondré en mourrant
    Le petit David était petit mais oh la!

    Ce n'est pas nécessairement ainsi ( vrai - juste)

    Ce n'est pas nécessairement ainsi
    Les choses que tu peux avoir lu dans la bible
    Ce n'est pas nécessairement ainsi

     Jonas, il a vécu dans une baleine,
     Jonas, il a vécu dans une baleine,
    Il a fait son domicile dans 
    l' abdomen de ce poissons 
     Jonas, il a vécu dans une baleine.  

    Ce n'est pas nécessairement ainsi ( vrai - juste)

    Ce n'est pas nécessairement ainsi
    Les choses que tu peux avoir lu dans la bible
    Ce n'est pas nécessairement ainsi


    Pour accéder au Paradis
    Il faut ne pas craquer une seule seconde
    vivre proprement dans la droiture! Ne pas commettre de fautes !

    Je prends l'évangile quand c'est possible
    Mais avec un grain de sel

    Mathusalem a vécu 900 ans
    Mathusalem a vécu 900 ans
    Mais qui peut appeler cela une vie
    Quand aucune femme ne pourra jamais céder
    A un homme de 900 ans?

    Je prêche ce sermon pour montrer  
    Que ce n'est pas nécessaire pas nécessaire 
    N'est pas nécessaire 
    Pas nécessairement ainsi ( la vie réelle )



     


    2 commentaires
  •  

     

    A ma façon . My Way

     

     

    My Way

     Voici la chanson qu'il présenta pour terminer le PBS show .

    Chanson célébrissime .

    Il y a bien sûr l'original français "Comme d'habitude" . Pour moi et pour beaucoup la seule et unique fut celle de Claude François .

    Son adaptation Américaine a gardé la même musique mais le texte et le propos sont totalement différents puisqu'il s'agit du bilan de la vie d'un homme et là encore la plus grande version est sans nul doute celle de Frank Sinatra et celle exceptionnelle de Nina Simone .

    Colm Wilkinson nous en fait une interprétation différente , quelques légers changements pour s'adapter à lui et au fait qui la présente en fin de show . Sorte de bilan à la fois d'une vie et d'un spectacle .

    Il y apporte une touche très malicieuse , une sorte de clin d'oeil taquin  sur un parcours somme toute pas si mal. Élégance d'une pirouette qui peut s'adresser à ceux qui au début de sa carrière avaient conseiller à cet Irlandais de rentrer chez lui et d'apprendre à chanter dixit un des plus grand critique de Londres dans les années 70 . 

    Il ne se pose pas ainsi face à l'interprétation de Sinatra - qui était un de ses amis- qui est plus "tragique" , le bilan d'un homme au soir de sa vie  .

     

    A noter les paroles françaises et les paroles américaines sont toutes les deux excellentes chacune dans leur thème  respectif.                                                                

     

     

     

                                                              

    Adaptation de "Comme d'habitude" par Paul Anka qui devient  "My Way"                 

    And now, the end is near;

    Et maintenant que la fin est proche;

    And so I face the final curtain,

    Et que je fais face à l'ultime rideau,

    My friends, I'll say it clear,

    Mes amis, je le dirai tout haut,

                                                                                               I'll state my case, of which I'm certain.                                                                                      

    Je défendrai mon cas, dont je suis certain.

     

    I've lived a life that's full.

    J'ai vécu une vie pleine

     I've traveled each and every highway;

    J'ai parcouru toutes les routes;

    And more, much more than this,

    Et plus encore, bien plus encore que ça,

    I did it my way.

    Je l'ai fait à ma façon.

     

    Regrets, I've had a few;

    Des regrets, j'en ai eu quelques uns;

    Then again, too few to mention.

     Une fois encore, trop peu pour en faire état.

    I did what I had to do

    J'ai fait ce que j'avais à faire

    And saw it through without exemption.

    Et l'ai accompli sans que rien ne me soit épargné.

     

    I planned each charted course;

    J'ai planifié chaque démarche;

    Each careful step along the byway,

    Chaque pas prudent le long de mon chemin,

    More, much more than this,

    Plus, bien plus encore ,

    I did it my way.

    Je l'ai fait à ma façon.

     

    Yes, there were times, I'm sure you knew

    Oui, il y eut des moments, dont vous avez sûrement

    dû entendre parler

    When I bit off more than I could chew.

    Où j'ai eu les yeux plus gros que le ventre.

    But through it all, when there was doubt,

    Mais au-delà de tout ça, quand il y avait un doute,

    I ate it up and spit it out.

    Je n'en ai fait qu'une bouchée et l'ai recraché.

    I faced it all and I stood tall;

    J'ai affronté tout cela et j'ai été à la hauteur;

    And did it my way.

    Et je l'ai fait à ma façon.

     

    I've loved,  laughed and cried.

    J'ai aimé,  ri et pleuré.

    I've had my fill; my share of losing.

    J'ai connu la plénitude; ma part d'échecs.

    And now, as tears subside,

    Et maintenant que les larmes ont séché,

    I find it all so amusing.

    Tout cela me semble si amusant.

     

    To think I did all that;

    Penser que j'ai fait tout cela;

     May I say - not in a shy way,

     Je me permets de le dire - sans timidité,

    Oh no, oh no not me,

    Oh non, oh non pas moi,

    I did it my way.

    Je l'ai fait à ma façon.

     

    What is a man, what has he got ?

    Qu'est-ce qu'un homme, que possède-t-il ?

    If not himself, then he has naught,

    Si ce n'est lui-même, il n'a rien,

    To say the things he truly feels;

    Pour dire ce qu'il ressent sincèrement;

    And not the words of one who kneels.

    Et non les mots de celui qui est à genoux.

    The record shows I took the plause, 

    L'histoire montre que j'ai reçu les applaudissements,

    You go I took the plause

    Vous êtes venu  j'ai reçu les applaudissements

    And did it my way !

    Et que je l'ai fait à ma façon !

    I did in my way (bis)

    Je l'ai fait à ma façon (bis)

     

     

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires