• Live 2010 - Molly Malone

     

     

    Colm Wilkinson

     

     

     

     

    Molly Malone

     

    L’une des figures de Dublin les plus connues, et la muse de l’hymne officieux de la capitale Irlandaise .

    Durant le dix-huitième siècle, la jeune poissonnière vendait des fruits de mers toute la journée avec ses parents au détour des rues Graphton et Saint Stephen. Considérée comme l’une des plus belles femmes de Dublin, la légende veut qu’à la nuit tombée, elle vendait sont corps dans la rue, mais rien n’a réellement été prouvé.

     

    molly malone

    Bien qu’il existe des traces d’une Molly Malone dans les registres de l’église Saint John, baptisée en 1663 et enterrée en 1699, on est pas certains que la Molly Malone de la chanson ai réellement existé. De plus, les dates recueillies par l’église ne concordent pas avec la légende. Mystère de l’Irlande, elle serait morte selon la chanson d’une forte fièvre et depuis ce jour, elle hante les rues de Dublin.

    Pour la célébration du premier millénaire de Dublin en 1988, une statue commémorative de Molly Malone fut érigée dans la rue de Grafton, conçue par Jean Rynhart. Elle porte le nom de « The Tard with the Cart« , soit « La Prostituée à la charrette ».

    De nos jours, Molly Malone est un air chanté à tout va dans les rues de Dublin dont il est devenu l’hymne officieux .

    En tant qu'Irlandais et Dublinois  Colm la chante bien sûr en particulier lors de ses passages à Dublin  

     

     

     

    Dans la belle ville de Dublin

    Où les filles sont si jolies

    J'ai pour la première fois posé les yeux sur la douce Molly Malone

    Alors qu'elle poussait sa charrette

    À travers les rues larges et étroites

    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

    Refrain

    Fraîches, bien fraîches
    Fraîches, bien fraîches
    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »
    Elle était marchande de poisson
    Mais pour sûr ça n'avait rien d'étonnant
    Car c'est ce que sa mère et son père étaient
    Et chacun d'eux auparavant poussait sa charrette
    À travers les rues, larges et étroites
    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

    Refrain

    Elle mourut d'une fièvre
    Et personne ne put la sauver
    Et ce fut la fin de ma douce Molly Malone
    Mais son fantôme pousse sa charrette
    À travers les rues larges et étroites,
    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

    Refrain

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Février à 09:48

    Bonjour ma chère Nadine,

    Je ne connaissais pas Molly Malone, je découvre grâce à toi.Intéressant article et belle chanson.Colm est toujours subjuguant dans ses interprétations !

    J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi allons bien.

    Encore du soleil aujourd'hui, un temps à se balader mais pas le matin car ça caille lol

    Passes une bonne journée mon amie, gros bisous.

    Florence

    2
    Mercredi 27 Février à 10:08

    coucou nadine

    pas de soucis pour le petit jeu de cet après midi

    passe une belle journée

    gros bisous

    3
    Mercredi 27 Février à 10:16

    Re-bonjour chère Nadine,

    Merci pour ton commentaire sur mon blog Belles voix.Ce blog t'intéresse plus que mon autre blog on dirait...C'est sûr que ce n'est pas du tout le même univers lol

    Tu ne viendras plus sur mon blog gothique ? C'est toi qui voit lol

    Re-gros bisous

    Florence 

    4
    farfadet
    Mercredi 27 Février à 10:21

    merci pour le sourire de cooln

    bisous douce amie passe une bonne fin de février

     

    elle va aller dans mon menus

    5
    Mercredi 27 Février à 11:53

    Bisous du mercredi ma doucette 

    jolie chanson merci de mettre la traduction 

    au moins on comprend les paroles 

    gros bisous amitié Mado

    6
    accordeoniste24
    Mercredi 27 Février à 13:08

    Bonjour  chère  amie  Nadine 

    Merci  pour  cette  jolie  chanson  et  aussi  de  mettre  la  traduction

    cela  me  permet  de  comprendre  toutes  les  paroles  c'est  super  

    Bonne  journée  a  toi  avec  les  amitiés  de  Lucien  Bises

    7
    Mercredi 27 Février à 13:45

    Bonjour Nadine

    Waouh , la chanson à l'accueil , j'ai bien aimé ce duo Colm et son fils Aaron

    Je souris car mon fils Jacky a de grands cheveux aussi , il se fait la queue e cheval mdr

    Et m'a dit que pour son mariage pour bientôt , il va les couper !

    C'était sublime ..... Je viendrais regarder demain cette vidéo

    J'ai mis en route lol mais pas regardé .... Donc peux pas te dire si j'ai aimé !

    Fait beau , vais ressortir cet après midi un peu au soleil

    Au faite , tu danses super bien le tango ! mdr

    Bon mercredi et bonne réunion pour le festival mon amie

    Bisoussssss

    8
    Mercredi 27 Février à 15:43

    une magnifique chanson Nadine,j'adore,,il fait un soleil magnifique hier j'ai tondu c'est presque le printemps,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

    9
    escapade40
    Mercredi 27 Février à 16:00

    Bonjour Nadine , oui une belle légende si bien interprétée ! . Je ne la connaissais pas , merci  . Bonne journée Nadine , bisous , escapade , 

    10
    Jeudi 28 Février à 09:53

    coucou Nadine,  merci pour ce super article, une jolie légende qui a fait naître une magnifique chanson, interprétée magistralement par Colm ! J'espère que tu vas bien ?? Gros bisous et belle fin de semaine ! à bientôt !

    belle semaine à vous ♥d' Athos & Cheyenne ♥

    11
    Jeudi 28 Février à 10:50

    Bonjour Nadine

    Elle en a fait chaviré des cœurs la jolie Molly Malone

    Chanson courte et si belle , et bien chanté par ton fan

    Hummm , les moules marinières et avec un p'tit vin blanc , je vais craquer , c'est mon pêcher mignon

    Trop bon , je salive mdr ... Merci pour avoir traduit

    C'est une belle légende Irlandaise

    Bon jeudi , bisou bisousssss

    12
    Vendredi 1er Mars à 10:25

    un mystere sur le personnage, mais reste la legende

    et la superbe chanson qui lui est dédiée,

    ici par Colm c'est une nouvelle merveille d'interpretation

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :