•  

     

    Colm Wilkinson

     

     

     

     

    Molly Malone

     

    L’une des figures de Dublin les plus connues, et la muse de l’hymne officieux de la capitale Irlandaise .

    Durant le dix-huitième siècle, la jeune poissonnière vendait des fruits de mers toute la journée avec ses parents au détour des rues Graphton et Saint Stephen. Considérée comme l’une des plus belles femmes de Dublin, la légende veut qu’à la nuit tombée, elle vendait sont corps dans la rue, mais rien n’a réellement été prouvé.

     

    molly malone

    Bien qu’il existe des traces d’une Molly Malone dans les registres de l’église Saint John, baptisée en 1663 et enterrée en 1699, on est pas certains que la Molly Malone de la chanson ai réellement existé. De plus, les dates recueillies par l’église ne concordent pas avec la légende. Mystère de l’Irlande, elle serait morte selon la chanson d’une forte fièvre et depuis ce jour, elle hante les rues de Dublin.

    Pour la célébration du premier millénaire de Dublin en 1988, une statue commémorative de Molly Malone fut érigée dans la rue de Grafton, conçue par Jean Rynhart. Elle porte le nom de « The Tard with the Cart« , soit « La Prostituée à la charrette ».

    De nos jours, Molly Malone est un air chanté à tout va dans les rues de Dublin dont il est devenu l’hymne officieux .

    En tant qu'Irlandais et Dublinois  Colm la chante bien sûr en particulier lors de ses passages à Dublin  

     

     

     

    Dans la belle ville de Dublin

    Où les filles sont si jolies

    J'ai pour la première fois posé les yeux sur la douce Molly Malone

    Alors qu'elle poussait sa charrette

    À travers les rues larges et étroites

    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

    Refrain

    Fraîches, bien fraîches
    Fraîches, bien fraîches
    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »
    Elle était marchande de poisson
    Mais pour sûr ça n'avait rien d'étonnant
    Car c'est ce que sa mère et son père étaient
    Et chacun d'eux auparavant poussait sa charrette
    À travers les rues, larges et étroites
    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

    Refrain

    Elle mourut d'une fièvre
    Et personne ne put la sauver
    Et ce fut la fin de ma douce Molly Malone
    Mais son fantôme pousse sa charrette
    À travers les rues larges et étroites,
    En criant : « Coques et moules ! Fraîches, bien fraîches ! »

    Refrain

     

     

     

     

     

     

     


    12 commentaires
  • Colm Wilkinson

     Colm Wilkinson 

     

     

     

     

    I Cannot Stay - Je ne peux rester

    Auteur - compositeur - interprète  Colm Wilkinson 

    Cette chanson reflète la tristesse de celui qui n'a pas su aimer,  exprimer cet amour.

     

     

    Chanson écrite pour son album Some Of My Best Friends Are Songs ,

    Concert d'octobre 2008  The Town Hall    New York 

     

    Chanté en grande partie sans micro 

      

    Je ne peux rester .

     

    Ne me tends pas la main 

    Tu sais que je ne peux  rester

    Ne verses pas de  larmes tristes pour moi

    Je suis sur mon chemin


    N' essaies pas de te souvenir de moi

    Cela ne servirait à rien

    Permets moi maintenant de partir 

    Comme tu sais , tu le dois


    Et je n'étais pas la bonne personne pour toi

    J'avais  trop de haine

    Quand j'ai découvert le vrai moi

    Tu sais, il était trop tard


    Et l'amour a toujours été dans mon esprit

    Je ne pouvais l'en extirper 

    Bien que je n'ai jamais dit les mots

    A l'intérieur, je les ai entendus crier


    Et c'est un au revoir pour nous

    Nous ne pouvons  revenir en arrière 

    Et ne pas t' aimer assez

    Fut mon plus grand crime


    Tu m'as donné tout ce que j'ai

    Dieu, j'étais tellement aveugle

    De ne pas voir qu'à part toi  

    Il n'y avait rien à trouver


    Donc, ne me tends pas  la main  

    Tu sais  que je ne peux rester

    Ne verses pas de larmes tristes pour moi

    Je suis sur mon chemin

     

     


    10 commentaires
  •  

    Live Audio  - Silent Night

     

     

     

     

    Une des plus belles interprétations de ce classique à écouter yeux fermés pour se laisser pénétrer par sa voix et sa douceur .

    Sur ma page Accueil-Prologue son interprétation A Capella 2012 http://www.fandewilkinson.com/

     

     

     

     

    Silent night, holy night
    Douce nuit, sainte nuit
    All is calm, all is bright
    Tout est calme, tout est clair
    Round yon virgin mother and child
    Autour de la vierge et son enfant
    Holy infant so tender and mild
    Le saint enfant, tendre et doux
    Sleep in heavenly peace
    Dort dans une paix céleste
    Sleep in heavenly peace
    Dort dans une paix céleste

     

    Silent night, holy night
    Douce nuit, sainte nuit
    Shepherds quake at the sight
    Les bergers tressaillent à la vue
    Glories stream from heaven afar
    Des flots de gloire du paradis là-haut
    Heavenly hosts sing alleluia
    Les hôtes célestes chantent le alleluia
    Christ the savior is born
    Christ le Sauveur est né
    Christ the savior is born
    Christ le Sauveur est né

    Silent night, holy night
    Douce nuit, sainte nuit
    Son of god
    Le fils de Dieu
    Love's pure light
    La lumière pure de l'amour
    Radiant beams from thy holy face
    Les rayons radieux du visage saint
    With the dawn of redeeming grace
    À l'aube d'une grâce magnifique
    Jesus lord at thy birth
    Jesus Christ est né
    Jesus lord at thy birth
    Jesus Christ est né

    Jesus lord at thy birth
    Jesus Christ est né
    Jesus lord at thy birth
    Jesus Christ est né

     



     

     

     


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique