• Philippe Jaroussky

     

     

    Philippe Jaroussky

    Philippe Jaroussky

     

    C'est avec un immense bonheur que je vous présente Philippe Jaroussky qui est pour moi l'un des plus grands contre-ténor au monde , une technique exceptionnelle au service d'une voix miraculeuse et d' une sensibilité remarquable  .

     

    BIO  source France Culture

    Philippe Jaroussky est un contre-ténor français, né le 13 février 1978 . Son timbre de voix bien particulier et la maîtrise technique qu’il met au service des nuances de chaque œuvre lui ont assuré une très grande reconnaissance sur la scène musicale internationale.

    Philippe Jaroussky commence le violon  à 11 ans, puis s’attelle à l’apprentissage du piano. Ce n’est qu’à 18 ans qu’il débute le travail de sa voix  ; il choisit d’étudier avec Nicole Fallien, le professeur du contre-ténor Fabrice di Falco. En 2001, il obtient son diplôme de chant au Conservatoire National Régional de Paris, département musique ancienne, avec les félicitations du jury.

    Le répertoire de Philippe Jaroussky couvre l’ensemble des styles du baroque  : Monteverdi, Rossi, Haendel, Vivaldi… Le contre-ténor a également exploré les mélodies françaises, et ne néglige pas la musique contemporaine : en 2012, il a créé à Metz le rôle-titre de Caravaggio, un opéra de Suzanne Giraud. Il se produit dans de nombreuses salles de concert et à l’occasion de festivals avec les meilleures formations baroques, comme les Arts Florissants  (William Christie), les Musiciens du Louvre Grenoble  (Marc Minkowski), le Concert d’Astrée  (Emmanuelle Haïm), ou encore l’ensemble Matheus  (Jean-Christophe Spinosi).

     

    Dans la musique classique, un contreténor (ou contre-ténor) est le type de voix masculine utilisant principalement sa voix de fausset (ou voix de tête), et dont la tessiture peut correspondre à celle d'un soprano (on parle alors de sopraniste), à celle d'un alto (altiste), à celle d'un contralto (contraltiste).

    Le contreténor est à différencier de la haute-contre qui est un ténor utilisant occasionnellement sa voix de tête pour les aigus ou sur-aigus.

     

     

    Philippe Jaroussky chante'Lascia ch'io pianga' à la cérémonie de remise des prix Echo Klassik 2016.

    "Lascia ch'io pianga" est un air pour soprano de langue italienne du compositeur Georg Friedrich Haendel qui est devenu une pièce de concert populaire. Trois ans plus tard, Haendel reprend la mélodie et l'utilise comme aria pour le personnage Piacere dans la deuxième partie de son oratorio Il trionfo del tempo e del disinganno de 1707 (également intitulé El tronfo del Tempo e della Verità. Cette version de l'aria s'intitule "Lascia la spina"

     

     

     

    Un nouveau moment de pure beauté 

    FAURÉ, Pie Jesu

     

     

     

    Il a chanté aussi les poèmes de Paul Verlaine mis en musique 

    Philippe Jaroussky Jérôme Ducros  & Quatuor Ebène. Léo Ferré/ Paul Verlaine " Colloque Sentimental". Les Victoires de la musique classique 2015

    Dans le vieux parc solitaire et glacé,
    Deux formes ont tout à l’heure passé.

    Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles,
    Et l’on entend à peine leurs paroles.

    Dans le vieux parc solitaire et glacé,
    Deux spectres ont évoqué le passé.

    – Te souvient-il de notre extase ancienne ?
    – Pourquoi voulez-vous donc qu’il m’en souvienne ?

    – Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom ?
    Toujours vois-tu mon âme en rêve ? – Non.

    – Ah ! les beaux jours de bonheur indicible
    Où nous joignons nos bouches ! – C’est possible.

    – Qu’il était bleu, le ciel, et grand, l’espoir !
    – L’espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.

    Tels ils marchaient dans les avoines folles,
    Et la nuit seule entendit leurs paroles.

    Paul Verlaine, Fêtes galantes

     

    Philippe Jaroussky, Quatuor Ebène & Jerôme Ducros . Charles Trenet / Paul Verlaine " Chanson d'Automne"

     

    Les sanglots longs
    Des violons
    De l’automne
    Blessent mon coeur
    D’une langueur
    Monotone.

    Tout suffocant
    Et blême, quand
    Sonne l’heure,
    Je me souviens
    Des jours anciens
    Et je pleure

    Et je m’en vais
    Au vent mauvais
    Qui m’emporte
    Deçà, delà,
    Pareil à la
    Feuille morte.

    Paul Verlaine, Poèmes saturniens

     

    Philippe Jaroussky · Jérôme Ducros  & Quatuor Ebène . Georges Brassens/ Paul Verlaine " Colombine " 

    Léandre le sot,
    Pierrot qui d'un saut
    De puce
    Franchit le buisson,
    Cassandre sous son
    Capuce,

    Arlequin aussi,
    Cet aigrefin si
    Fantasque
    Aux costumes fous,
    Ses yeux luisant sous
    Son masque,

    - Do, mi, sol, mi, fa, -
    Tout ce monde va,
    Rit, chante
    Et danse devant
    Une belle enfant
    Méchante

    Dont les yeux pervers
    Comme les yeux verts
    Des chattes
    Gardent ses appas
    Et disent : " À bas
    Les pattes ! "


    L'implacable enfant,
    Preste et relevant
    Ses jupes,
    La rose au chapeau,
    Conduit son troupeau
    De dupes ?

       Paul Verlaine - Fêtes Galantes


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    accordeoniste24
    Jeudi 17 Octobre à 03:57

    Bonjour  chère  amie   Nadine

    Quelle  chance  d'avoir  une  si  jolie  voie  

    pour  moi  c'est  les  cordes  vocale  d'une  femme   

    c'est  merveilleux un  grand  bravo  a  cet  artiste

    Bonne  journée  a  toi  et  merci  mille  fois

    Bises  de  ton  ami  Lucien

    2
    edelweiss
    Jeudi 17 Octobre à 09:26

    Bonjour Nad 

    Très belle page sur ce monsieur que je ne connais pas 

    j'espère que tu vas bien . pas beau temps en se moment 

    il est un peu mitigé tantôt soleil tantôt pluie

    je te souhaite une douce fin de semaine elle 

    se termine pour moi à lundi gros bisous 

    Marlène

    3
    mireille07
    Jeudi 17 Octobre à 10:55

    coucou ma nad!!

    tres belle voix que je n'aime pas !!!

    mais il en faut pour tout le monde

    moi toujours repos,il est bien penible

    bon weekend et bisous

    4
    Vendredi 18 Octobre à 10:46

    ouaf sublime merci

    en plus il a des yeux superbe

    ses chanson adorable

    bisousBONJOUR   MES AMIS  NOUS  SOMMES LE   VENDREDI  18   OCTOBRE    2019   C  EST LA ST LUC.....BONNE  FETE  A  TOUS  LES LUC..... regarde fait du sport

     

    5
    Vendredi 18 Octobre à 10:48

    Les sanglots longs
    Des violons
    De l’automne
    Blessent mon coeur
    D’une langueur
    Monotone.

    Tout suffocant
    Et blême, quand
    Sonne l’heure,
    Je me souviens
    Des jours anciens
    Et je pleure

    Et je m’en vais
    Au vent mauvais
    Qui m’emporte
    Deçà, delà,
    Pareil à la
    Feuille morte

    6
    Vendredi 18 Octobre à 11:40

    Bonjour ma petite Nadine,

    Superbe article que tu as consacré à ce talentueux contre-ténor, j'aime aussi ! 

    Dans mon blog Art Lyrique, j'avais mis un article sur lui.

    Autre contre-ténor que j'adore : Luc Arbogast.

    Cela me fait drôle d'écouter ce genre de musique à présent car je n'en écoute plus depuis un moment, je suis revenue à la musique que j'adore depuis plusieurs années : le metal. Mais pas du bruit avec du chant hurlé, je déteste... non, ce que j'aime c'est audible.Et puis dans la musique metal on trouve des voix lyriques, des orchestrations classiques, surtout dans le metal symphonique, le metal gothique et le black metal symphonique. Les deux se mélangent bien ce qui étonne souvent les gens.    

    J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi allons bien.Nous avons des averses et du vent frais, un temps de saison.

    Passes un bon vendredi et un agréable week-end, gros bisous amicaux

    Florence

    7
    Vendredi 18 Octobre à 17:18

    merci Nadine pour cette découverte pour moi !

    et cette  voix  waouh  !  

    passez un beau weekend  a+

    bisous 

    8
    Vendredi 18 Octobre à 17:27

    Bonjour Nadine

    Merci pour ce moment musical

    Je n'écouterais pas à longueur de journée

    Le temps d'une chanson et c'est bon !  mais on ne peut pas tout aimé

    Chacun ses gouts , bon week-end , bisousssss

    9
    Vendredi 18 Octobre à 17:39

    Bonsoir ma douce amie

    Ce n'est pas non plus mon genre de voix et de musique, mais j'ai écouté pour découvrir car je ne le connaissais pas, c'est incroyable la belle voix qu'il a qui ressemble à une voix de femme, en plus c'est un homme charmant avec de beaux yeux.

    Merci pour ton gentil commentaire, te lire c'est un plaisir et venir dans le bel univers de ton blog ce n'est que du bonheur.

    Je te souhaite le meilleur pour ce WE qui je l'espère sera doux et ensoleillé dans ta belle région.

    Je te fais de gros bisous d'amitié.

     

    10
    Vendredi 18 Octobre à 22:17

    bonsoir Nadine

    belle voix ! je ne connaissais pas car ce n est pas vraiment ma musique. Mais tu vois quelque part on se rejoint ce soir toi, tu fais vivre Verlaine  et moi Rimbaud ils doivent être fous de bonheur  la haut.....

    bon weekend et gros bisous

    11
    Samedi 19 Octobre à 08:04

    Bonjour Nadine.

    Chez nous il fait un temps tristounet et la météo est pessimiste pour ce Samedi et demain.

    J'espère que tu vas bien et tes proches aussi et je te souhaite un bon week-end.

    Bisous de nous deux.

    12
    Samedi 19 Octobre à 09:26

    bonjour NAD

     c'est du cristal sa voix, en plus il est charmant, souvent c'est l'un ou l'autre !!

    bisous et repose toi

    13
    Samedi 19 Octobre à 11:14

    Bonjourmerci de ces moments classiques avec la voix si particulière de cet artiste lyrique

    j'ai regardé le debut des videos,

    je reviendrai plus tard voir l'entiere video

    pour certaines je connais le titre donc c'est la decouverte de sa reprise a lui qui me fera vibrer l'emotion

     

    bon weekend avec des pluies revenues encore et encore cette fin de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :