• Molly Malone ... version Colm et versions françaises Renaud et Hugues Aufray

     

     

    Molly Malone

     

    L’une des figures de Dublin les plus connues, et la muse de l’hymne officieux de la capitale Irlandaise .

    Durant le dix-huitième siècle, la jeune poissonnière vendait des fruits de mers toute la journée avec ses parents au détour des rues Graphton et Saint Stephen. Considérée comme l’une des plus belles femmes de Dublin, la légende veut qu’à la nuit tombée, elle vendait sont corps dans la rue, mais rien n’a réellement été prouvé.

    molly malone

    Bien qu’il existe des traces d’une Molly Malone dans les registres de l’église Saint John, baptisée en 1663 et enterrée en 1699, on est pas certains que la Molly Malone de la chanson ai réellement existé. De plus, les dates recueillies par l’église ne concordent pas avec la légende. Mystère de l’Irlande, elle serait morte selon la chanson d’une forte fièvre et depuis ce jour, elle hante les rues de Dublin.

    Pour la célébration du premier millénaire de Dublin en 1988, une statue commémorative de Molly Malone fut érigée dans la rue de Grafton, conçue par Jean Rynhart. Elle porte le nom de « The Tard with the Cart« , soit « La Prostituée à la charette ».

    De nos jours, Molly Malone est un air chanté à tout va dans les rues de Dublin dont il est devenu l’hymne officieux .

    En tant qu'Irlandais et Dublinois  Colm la chante bien sûr en particulier lors de ses passages à Dublin .

     

    'Band of Dubs' 1988 Dublin Millenium

    "La Bande des Dublinois"

    regroupant les plus grands  chanteurs et chanteuses Dublinois

    Paddy Moloney (Chieftains) - Maire Ní Bhráionáin (Clannad) - Leslie Dowdall (In Tua Nua) -  Maura O’ Connell - Mary Black - Finbar Furey - Johnny Logan - Jim McCann - Christy Moore - Paul Brady -  Colm Wilkinson - Ronnie Drew - Shay Healy - Tony Kelly - The Dubliners - The Fureys/Davey Arthur

     

     

     

    Colm Concert Dublin 2010

     

     

    Dans la jolie ville de Dublin

    Où les filles sont si jolies
    J’ai d’abord posé mon regard sur la douce Molly Malone
    Alors qu’elle poussait sa brouette
    A travers les rues larges ou étroites
    Criant « Coques et moules vivantes, vivantes oh »
    Elle était poissonnière
    Ah ça ce n’était pas contesté
    Comme son père et sa mère avant
    Et les deux poussaient leur brouette
    A travers les rues larges et étroites
    Criant « Coques et moules vivantes, vivantes oh »
    Elle mourut d’une fièvre
    Et personne ne put la sauver
    Et telle fut la fin de la douce Molly Malone
    Maintenant son fantôme pousse sa brouette
    A travers les rues larges et étroites

    Criant « Coques et moules vivantes, vivantes oh »

     

    Versions françaises

     

    La ballade de Molly Malone 1999 

    Hugues Aufray

     C’est un ange de Dublin, qui a conduit mon chemin
    Au pied d’une madone, la douce Molly Malone
    On raconte que la belle poussait sa ritournell’
    Et son chariot en chantant, ‘’ alive , alive, oh !’’

    Alive, alive , oh-oh !
    Voyez s’ils sont beaux
    Mes fruits de mer – et pas chers !
    Alive, alive, oh !

    Au marché dès l’aurore ell’ chantait d’une voix d’or
    Dressait son étalage, tout de frais coquillages
    Pour ses pauvres parents, non pas chers ell’ les vend..
    Sur son chariot en chantant, ‘’ alive, alive, oh !’’

    Alive, alive , oh-oh !
    Voyez s’ils sont beaux
    Mes fruits de mer – et pas chers !
    Alive, alive, oh !

    Ell’ mourut d’une fièvre, une rose sur les lèvres
    Elle est montée au ciel, telle une tourterelle
    Petite marchande, elle devint une légende
    Fleur de ruisseau, en chantant,’’alive, alive, oh !’’

    Alive, alive , oh-oh !
    Voyez s’ils sont beaux
    Mes fruits de mer – et pas chers !
    Alive, alive, oh !

    Les soirs de clair de lune, on entend dans la brume
    Une voix qui fredonne, c’est la douce Molly Malone
    Elle chante dans la lande, et fait pleurer l’Irlande
    Et son drapeau en chantant,’’alive, alive, oh !’’

    Alive, alive oh-oh !
    Alive, alive oh-oh !
    Crying cockles ans mussels
    Alive, alive, oh.

    Alive, alive , oh-oh !
    Voyez s’ils sont beaux
    Mes fruits de mer – et pas chers !
    Alive, alive, oh !

    Molly Malone - 2009

    Renaud

     

     À Dublin City
    Où les filles sont si jolies
    Qui donc se souvient de "sweet" Molly Malone

    Elle poussait un vieux chariot
    Du bas des rues jusqu'en haut
    En proposant
    Aux passants
    Du lilas, des roses

     Refrain:
    Du lilas, des roses {x2}
    Et puis sa fleur au p'tit bonheur
    À votre bon cœur

    Comme le fit sa mère
    Dans les mêmes rues, hier
    Molly vendait des fleurs aux mille couleurs
    Mais, de toutes, la plus belle
    Qui se croyait immortelle
    C'était bien celle
    Que les demoiselles
    Cachent sous leurs dentelles

      Refrain

    Molly Malone un jour
    D'une maladie d'amour
    Mourut comme meurent les plus jolies des fleurs
    C'est son fantôme, aujourd'hui,
    Dans les rues de Dublin City
    Qui fait pousser
    Au fond des cœurs
    Des millions de fleurs

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    13
    geoss
    Lundi 26 Décembre 2016 à 12:24

    Bonjour Nadine

    j'aime beaucoup les deux versions française

    bonne journée ... bisous

    Georges

    12
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 09:16

    Bonjour Nadine .

    C'est avec la fraicheur du matin et quand même une belle journée qui s'annonce que je vous souhaite un bon Mercredi .

    Bisous de nous deux .

    005

    11
    filles du vaucluse
    Mardi 13 Décembre 2016 à 16:50

    un bonsoir  ordi  réparé 

    voila je fait cour  trop a  faire je reprend le blog

    demain , bisous a plus

    10
    Mardi 13 Décembre 2016 à 09:14

    bonjour

    je ne connaissais pas cette chanson, ni anglaise ni adaptée en français

    merci du partage et de la découverte

    9
    Mardi 13 Décembre 2016 à 08:23

    Un p'tit coucou Nad, juste pour te faire de gros bisous et te souhaiter une belle semaine, à bientôt ! prends soin de toi !

    8
    filles du vaucluse
    Lundi 12 Décembre 2016 à 18:00

    bonsoir nadine

    bonne semaine  super pour ton fils 

    bisous a tous

    7
    Cerdan
    Lundi 12 Décembre 2016 à 17:57

    C'est une belle histoire, je trouve.La version de H A est plus qu'acceptable, j'aime bien!

    Quant à Renaud, j'ai mal pour lui maintenant!!!

    Bonne soirée et excellente semaine Nadine, biz+

    ...le mois de février approche....

    6
    cloclo;henry80
    Lundi 12 Décembre 2016 à 14:43

    Coucou Nadine

    Désolé de me faire si rare en ce moment , mais me voici enfin dans ton bel univers avec toujours de superbes posts sur Colm . J'espère que tu va bien à l'approche des fêtes . Je te souhaite un bon lundi .

    Bisous et merci pour tes visites

    Henry

    5
    mimi07
    Lundi 12 Décembre 2016 à 11:18

    coucou ma nad!!

    et bien dis donc il y en a des versions

    mais elle est triste cette chanson!!!

    hier pour moi,ça a ete ,car assise toute l'apres midi sur un banc!

    oupssss,j'avais emporte un coussin!!

    mais dommage elles ont perdue,ça sera pour la prochaine fois!

    j'espere que tu vas bien ,malgres toute ton occupation!!

    bon debut de semaine et gros bisous

    bon debut de semaine

    4
    Lundi 12 Décembre 2016 à 10:39

    bonjour NAD, je ne savais pas qu'il y avait ces versions, je connaissais que celle d'Hugues Aufray, encore des lacunes pour moi!!

    je te souhaite une belle semaine

    bisous

    3
    oncle Dan
    Lundi 12 Décembre 2016 à 09:51

    Bonjour ma gentille Nadine .

    MERCI d'aimer tout comme moi NANCY HOLLOWAY .

    Hormis l'incontournable ☺♫  T'en vas pas comme ça ♫

    Elle a enregistré bien d'autres titres tout autant savoureux .

    MERCI d'avoir exprimé tes coups de ♥  cool

    J'adore les multi - versions .

    TROIS SUPERBES INTERPRETATIONS .

    MERCI du partage .

    Gros bisous .

    2
    escapade40
    Lundi 12 Décembre 2016 à 09:12

    Bonjour Nadine , oui une légende que je ne connaissais pas mais la chanson oui ! merci Nadine et bon début de semaine à toi , bisous , escapade ,

     

     

    1
    Lundi 12 Décembre 2016 à 09:08

    Bonjour Nadine,

    Tu nous gâtes avec ces magnifiques ballades, c'est très reposant.

    Je te souhaite une belle semaine.

    Bisous de Jean

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :