• Interview 1987 Les Miz ; Le pouvoir rédempteur de l'amour ...

     

     

     

    Interview 1987 Les Miz ;Colm Wilkinson -Jean Valjean et Cosette

     

    Colm Wilkinson - Jean Valjean 1987

     

     

     http://www.csmonitor.com/1987/0603/lwilk.html

     

     

    Je vous présente une petite partie d'une interview ancienne datant de 1987 pour Le Christian Science Monitor mais qui est d'un grand intérêt avec le regard posé du journaliste sur Colm Wilkinson et les sujets abordés qui ont le mérite de sortir des sempiternelles mêmes questions qu'on lui pose .

    Interview réalisée par Louise Sweeney quelques jours avant la cérémonie des Tony Awards 

    New-York  3 Juin 1987

    LS :  Le régisseur me conduit à travers les arcanes du théâtre de Broadway jusqu'à la loge de Colm Wilkinson .

    Si on ne nous avez pas présenté je ne l'aurais pas reconnu .

    Sur scène Colm Wilkinson chante le rôle de Jean Valjean dans un style au coeur de lion, rugissant son mépris à l'implacable Javert. Sa voix chantée est féroce, fervente, remplissant la scéne avec émotion . Quand il avertit Javert dans "La Confrontation" il lance sa voix de ténor dramatique comme un javelot à son ennemi. Mais quand il chante la prière paternelle"Bring him home"  il frappe une note si élevé qui sonne comme un archange et étourdit le public en silence jusqu'à en finir en une cascade d'applaudissements .

    Et il y a ces scènes si douces et pleines d'amour quand il soulève Cosette , l'a fait tournoyer et l'enveloppe de son manteau de paternité  ;

    CW : je ne pense qu'à ma fille Judith   et je joue comme si j'étais avec elle ,je fais de même quand je chante pour Marius en particulier Bring him home je pense à Aaron , c'est un rappel émotionnel fort , ce n'est pas très difficile de chanter que l'on donnerait sa vie pour son enfant  parce que je suis comme tous les parents la vie de mes enfants est ce que j'ai de plus précieux .

    LS : C'est pour ce rôle de Valjean que Wilkinson a été nominé pour un Tony Award du meilleur acteur dans une comédie musicale. La cérémonie de remise des prix  sera télédiffusée dimanche .

    A t-il l'espoir de gagner?

    Il a un petit sourire ironique

    CW :  Oui, ce serait formidable. J'adorerais. Nous avons une bonne chance. Mais il y a d'autres personnes, d'autres spectacles -. Comme Robert Lindsay dans `Me and My Girl ''  (Les Miz gagnèrent lors de la cérémonie 8 prix mais Colm n'eut pas le prix du meilleur interprète masculin pour lequel il était nominé c'est Robert Lindsay qui l'obtint . Colm fut nominé cette même année au Drama Desk Award là encore c'est Robert Lindsay qui l'emporta mais Colm gagna le Helen Hayes Award , le Outer Critics Circle Award et le Theatre World Award )

    LS : Cet Irlandais qui déverse son coeur et sa voix pendant plus de 3 h sur scéne est un paradoxe en personne .

    L'homme qui remue le public est donc, un gars presque timide avec un visage qui semble au premier abord avoir été essuyé des expressions comme si ,il avait enlevé les émotions du rôle avec le fard .

    Il semble costaud sur scéne, massif , d'une force pouvant soulever des chariots , mais en réalité il est léger ,pas très grand (1.73)

    Sa voix qui emplit la scène avec une telle ampleur faisant résonner l'enceinte même du théâtre est au contraire douce et mesurée .

    Il est assis là tranquille et posé buvant de l'eau pour garder en permanence sa gorge humide ( il supporte mal l'air sec des salles américaines ). Derrière lui tout ses costumes . Détendu en blue-jeans, espadrilles blanches , cheveux sables barbe rousse parsemée de gris, il a un visage médiéval, celtique , des yeux d'un bleu intense, long nez, bouche mince . Ce n'est pas le visage d'un chanteur pop-rock pourtant c'est ce qu'il était avant de connaître  la célébrité  et de devenir le chanteur de West-End et Broadway le plus désiré .

    Autour du miroir des photos de sa femme Deirdre, des enfants - Aaron ,Sarah ,Simon ,Judith et la famille agrandit  -ses frères et soeurs ... etc- le tout fait le tour complet du miroir .

    Il a grandi en chantant , avant de se faire renvoyer de son école et rejoindre un groupe de musique ,un des enseignants avait critiquer sévèrement  le jeune Colm pour "cette façon de faire plier sa voix " quand il chantait .

    Il la plie toujours de manière poignante  et c'est ce qui brise les coeurs de l'auditoire et des hommes les plus rudes qui finissent par sortir leurs mouchoirs .

    Sur scène Wilkinson se fond en Valjean , Il disparaît totalement .

    CW : Quand je suis sur scène je suis totalement absorbé par cet homme. Je deviens cet homme . Mais il y a toujours, en dehors de cela, le troisième œil, qui surveille ce que vous faites. Et vous pouvez dire à vous-même, fais tu bien ce qu'il faut  il y a toujours cet élément là, et il ne cesse jamais. Il y a toujours cet alter ego là, à regarder votre performance.

    Puis Wilkinson cite Stanislavski: `` Il dit que l'on doit être . Ne pas  jouer. être  .''

     LS : Mais il y a aussi dans cette pièce et dans l'interprétation qu'il en fait une dimension supplémentaire ; une sorte de poussée spirituelle  qui atteint tout l'auditoire .

    Sa performance tient dans cette force de conviction qui se dégage .

    CW  :  Les personnes à la spiritualité très forte que j'ai pu rencontrer ou celles dont j'ai lu les écrits ou les vies de St François d'Assise à Jésus  n'ont pas juste qu'une simple bienveillance souriante . Ce sont en réalité des novateurs ,des révolutionnaires à leur façon ,aux caractères forts avec des principes  forts , de la tenacité et une dose de patience inégalable . Et surtout une grande réserve de vertueuses indignations pouvant réagir même avec colère aux situations injustes .

    J'ai été élevé dans la religion catholique  et j'ai gardé une ferveur en particulier pour prier . Tous les soirs sur scéne je dois me mettre à genoux et prier  . Vous le croirez ou pas mais je prie réellement tous les soirs en pensant à certaines personnes qui en ont besoin ou qui je pense en ont besoin ou qui ne prennent pas le temps de le faire . On ne prie pas pour soi mais pour les autres .

    LS : Il s'arrête fait une pause et me dit droit dans les yeux

    CW :  Priez-vous pour vos ennemis ?   

    Dans la pièce une des idées les plus touchantes c'est quand Enjolras , le révolutionnaire luttant pour les pauvres dit " Nous n'allons pas abandonner les gens qui nous ont abandonnés. Nous allons encore nous battre pour eux . " C'est une chose étonnante mais  pour moi c'est être totalement humain que de le faire , c'est être en compassion avec autrui et penser à lui, même s'il se détourne de vous .

    La musique et surtout les écrits de Hugo restent et resteront car ils appartiennent au peuple  . Les enjeux décrits sont aussi viables aujourd'hui qu'à l'époque ; la situation des pauvres dans la société , la spiritualité des hommes , la rédemption et le pouvoir de l'amour . L'épopée de Hugo est sur le pouvoir rédempteur de l'amour que cela soit il y a un siécle ou maintenant rien n'a changé . 

    LS : Selon Cameron Mackintoch , le producteur ,le succés vient  bien sûr la voix de Colm Wilkinson à la fois pure et contemporaine  mais pour lui le plus important c'est qu'en réalité l'âme de Colm et l'âme de Jean Valjean ne font qu'un . Leur âme a pour commun  de ne pas supporter les injustices , la misère  et l'avidité de certains hommes .

    La scène a cela de magique qu'elle peut donner aux acteurs une force incroyable , par ex  

    CW : A la soirée d'ouverture à New-York , j'étais épuisé ,les nuits précédentes je n'avais pas dormi et la nuit juste avant  je n'avais dormi que 3 h  , ma femme et moi nous étions restés au chevet d'un de nos enfants qui était très malade . Quand je suis arrivé pour jouer j'avais les 3 h de scènes qui m'attendaient , eh! bien je ne sais pas mais ce fut incroyable  une réserve d'énergie insoupçonnée , quand je suis sortis de scène tout est retombé  après les rappels ... 

    LS : il sourit et finit par  un " je me suis écroulé " 

    Même si les critiques sont dithyrambiques , il pense s'arréter en octobre de jouer 

    CW :  j'aime jouer Jean Valjean , j'en suis proche . Mais cela fait 2 ans que je joue 8 fois par semaine sur scène  ( 3 h par soir et le dimanche 2 x 3 h) et physiquement je n'en peux plus . En plus du physique , je n'ai aucune  vie sociale  et même si ma femme et mes enfants sont là en réalité on ne se voit pas , je vis en décalage . Ce truc me prends tout mon temps, mon énergie , toute ma vie . Il est vraiment tant d'arrêter et de m'occuper des miens " .

     

     

    Colm Wilkinson - Jean Valjean

     

    Clôture  de la cérémonie des Tony Awards 1987 , hommage à George Abbott , pour ses 100 ans ,scénariste, réalisateur, producteur et acteur américain  ayant la réputation d'astucieux "réparateur de pièce". En effet, il était souvent appelé à la rescousse pour remettre sur pied une pièce qui avait des difficultés.   

    Même si nous sommes dans le monde du théâtre vous pouvez vous amuser à reconnaître 2 ou 3 figures connues ...

     

    Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :