•  

     

    Une chanson pour toi ...

      

     

    C'est un classique de Ray Charles et je l'adore . La version de Colm me file des frissons  -

    Une pure petite merveille extraite de son album "My Best Friends Are Songs".

     

    Une chanson pour toi ... A Song For You

     

     

    I've been so many places in my life and time
    I've sung a lot of songs, I've made some bad rhyme
    I've acted out my life in stages
    With ten thousand people watching
    We're alone now and I'm singin' this song for you
    I know your image of me is what I hope to be,
    I've treated you unkindly but darling can't you see
    There's no one more important to me
    Darling can't you please see through me
    'cause we're alone now and I'm singin' the song for you
    You taught me precious secrets of the truth, withholdin' nothin'
    You came out in front and I was hiding
    Now I'm so much better so if my words don't come together
    Listen to the melody cause my love's in there hiding
    I love you in a place where there's no space or time
    I love you for my life, 'cause you're a friend of mine
    And when my life is over, remember when we were together
    We were alone and I was singin' the song for you
    I love you in a place where there's no space or time
    I've loved you for my life, you're a friend of mine
    And when my life is over, remember when we were together
    We were alone and I was singin' the song for you,
    We were alone and I was singin' this song for you,
    We were alone and I was singin'  song,
    Singin' the song, 
    For you ...

      

    Je suis allé dans tant d'endroits dans ma vie

    J'ai chanté beaucoup de chansons, j'ai fait des mauvaises rimes

    J'ai vécu ma vie comme une pièce de théâtre

    Regardée par dix mille personnes

     Nous sommes seuls maintenant et je chante la chanson pour toi

    Je sais que l'image que tu as de moi est celle que j'espère,

    Je ne t'ai pas traitée gentiment mais ne vois-tu pas

    Qu'il n'y a personne de plus important à mes yeux

    Chérie s'il te plaît ne vois-tu pas en moi

    Car on est seul maintenant et je chante la chanson pour toi

    Tu m'as appris les précieux secrets de la vérité, sans rien cacher

    Tu es venue vers moi et je me cachais

    Maintenant je suis vraiment meilleur alors si mes paroles ne sonnent pas bien

    Ecoute la mélodie parce-que mon amour se cache là

    Je t'aime dans un lieu où il y a ni temps ni espace

    Je t'aime pour la vie, parce-que tu es mon amie

    Et quand ma vie sera terminée, souviens-toi quand on était ensemble

    Nous étions seuls et je chantais la chanson pour toi

    Je t'aime dans un lieu où il y a ni temps ni espace

    Je t'ai aimée pour la vie, tu es mon amie

    Et quand ma vie sera terminée, souviens-toi quand on était ensemble

    Nous étions seuls et je chantais la chanson pour toi,

     Nous étions seuls et je chantais la chanson pour toi, 

    On était seul et je chantais la chanson ,

    Chantais la chanson, 

    Pour toi 

     

     

    Fermez les yeux ... Ecoutez ...

     

      

     

     


    21 commentaires
  •  

    C'est drôle ,comme le temps passe vite ...

     

     

    Chanson de Willie Nelson "Funny How Time Slips Away" enregistrée pour la première fois en 1961 par le chanteur de musique country Billy Walker , parmi les reprises on peut noté celle de Jerry Lee Lewis ou celle d'Elvis Presley .

    On la trouve dans l'album de Colm Wilkinson "Some of My Best Friends Are Songs"

    Dont voici la traduction , bon ce n'est pas la mienne , le travail déjà fait ne me fait pas peur !!! je l'ai trouvé sur un blog Blogger "Les Monophonies de Polyphrêne " http://www.polyphrene.fr/2009/03/funny-how-time-slips-away.html  et comme la traduction et l'explication de celle-ci de Polypfrêne est parfaite ...

    "C'est un dialogue dont on n'entend qu'un locuteur, mais dont ont devine aisément le reste : l'ex-amant délaissé rencontre par hasard celle dont le départ l'a meurtri. Il laisse entendre que sa souffrance est toujours vive, mais laisse aussi poindre son ressentiment, en soulignant avec une fausse désinvolture l'inconstance (voire la trahison) qui caractérise le comportement de celle qui l'a abandonné pour un autre, et se trouve à son tour abandonnée. Il termine sur un "je te l'avais dit" qui sonne comme une revanche au goût bien amer. "

     

    C’est Drôle Comme Passe le Temps

    Tiens, Salut, toi !
    Ça faisait si longtemps !
    Je vais comment ?
    Oh, je vais bien, apparemment.
    Ça fait si longtemps,
    Et il me semble que c’était hier, pourtant.
    C’est drôle, tu n’ trouves pas, comme passe le temps.

    Ton nouvel amant,
    J’espère qu’il est bien portant.
    Mais tu lui disais pourtant
    Qu’ tu l’aimerais jusqu’à la fin des temps.
    Et tu m’en disais autant
    Auparavant,
    Comme si c’était l’autre jour, vraiment
    C’est drôle, tu n’ trouves pas, comme passe le temps.

    Je dois maint’nant
    Filer mais probablement
    Je te verrai quand
    Je pass’rai en ville de temps en temps
    Mais je te le disais, souviens-t’en
    Il faut payer, finalement
    Et n’est-ce pas étonnant
    Comme passe le temps ?
    Oui, n’est-ce pas étonnant
    Comme passe le temps.

     

     


    17 commentaires
  •  

     

     

    Colm Wilkinson

    Colm Wilkinson

     

    Une chanson d'une grande douceur et tristesse écrite par Clifford T Ward en 1973 .

    Clifford T Ward est né le 10 février 1944 , ce fut un auteur-compositeur interprète de grand talent ciselant de magnifiques textes et pourvu d'une grande sensibilité poétique . Il fut comparer en Angleterre  à Paul McCartney . Plusieurs de ses chansons furent enregistrées par Cliff Richard ou Art Gartfunkel . Malheureusement dés 1987 il fut diagnostiqué pour une sclérose en plaque  . Il a continué à écrire et enregistré des chansons en se battant courageusement contre cette maladie . Il enregistra son dernier album dans son studio chez lui  . Il décède en 2001 .

      Clifford T Ward

    Clifford T Ward

     

    Home Thoughts From Abroad  est tiré du titre d'un poème de Robert Browning . ICI .

     

    L'interprétation qu'en fait Colm Wilkinson est magnifique , tout en douceur et sensibilité .

    On la trouve sur son album Some Of My Best Friends Are Songs .

     

    Home Thoughts From Abroad

     

     

     

     

     

    I could be a millionaire if I had the money
    I could own a mansion, no I don't think I'd like that
    But I might write a song that makes you laugh, now that would be funny
    And you could tell your friends in England you'd like that
    But now I've chosen aeroplanes and boats to come between us
    And a line or two on paper wouldn't go amiss
    How is Worcestershire? Is it still the same between us?
    Do you still use television to send you fast asleep?
    Can you last another week? Does the cistern still leak?
    Or have you found a man to mend it?
    Oh, and by the way, how's your broken heart?
    Is that mended too? I miss you
    I miss you, I really do.

    I've been reading Browning, Keats and William Wordsworth
    And they all seem to be saying the same thing for me
    Well I like the words they use, and I like the way they use them
    You know, Home Thoughts From Abroad is such a beautiful poem
    And I know how Robert Browning must have felt
    'Cause I'm feeling the same way about you
    Wondering what you're doing and if you need some help
    Do I still occupy your mind? Am I being so unkind?
    Do you find it very lonely, or have you found someone to laugh with?
    Oh, and by the way, are you laughing now?
    'Cause I'm not, I miss you
    I miss you, I really do.

    I really do.

     

    Je pourrais être un millionnaire si j'avais de l'argent
    Je pourrais posséder une maison, non, je ne pense pas que je le voudrais
    Mais je pourrais écrire une chanson qui te fait rire, ça serait drôle
    Et tu pourrez dire à tes amis en Angleterre que tu aimes  ça
    Mais maintenant, j'ai choisi les avions et les bateaux pour nous séparer
    Et une ou deux lignes sur le papier serait les bienvenues
    Comment est Worcestershire? Entre nous ,est-il toujours le même ?
    Utilises-tu encore la télévision pour t' endormir plus vite?
    Peux-tu tenir encore une semaine? Est-ce que la citerne fuit toujours ?
    Ou as-tu trouvé un homme pour la réparer?
    Oh, et en passant, comment va ton cœur brisé?
    Est-il guerri ? Tu me manques
    Tu me manques, je le pense vraiment.

    J'ai lu Browning, Keats et William Wordsworth
    Et ils semblent tous me dire la même chose
    Eh bien j'aime les mots qu'ils utilisent, et j'aime la façon dont ils les utilisent
    Tu sais, Pensées de l'étranger est un si beau poème
    Et je sais comment Robert Browning a dû se sentir
    Parce que je ressens toujours la même chose pour toi
    Me demandant ce que tu fais et si tu as besoin d'aide
    Est-ce que j'occupe toujours tes pensées?

    Ai-je été si méchant?
    Es-tu toujours seule , ou as-tu trouvé quelqu'un ?
    Oh, et en passant, ries-tu maintenant?
    Parce que moi pas, tu me manques
    Tu me manques, je le pense vraiment.

    Je le pense vraiment.

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique